Beethoven et la guerre de la Péninsule

Tous les sujets relatifs aux guerres de la Révolution et de l'Empire (1792-1815) ont leur place ici. Le but est qu'il en soit débattu de manière sérieuse, voire studieuse. Les questions amenant des développements importants ou nouveaux pourront voir ces derniers se transformer en articles "permanents" sur le site.

Modérateurs: FONTANEL Patrick, MANÉ John-Alexandre

Beethoven et la guerre de la Péninsule

Messagepar BEYER Olivier sur 23 Jan 2015, 19:06

La Symphonie n° 3 en mi bémol majeur, communément appelée "Éroïca" – l'italien pour Héroïque – opus 55 du compositeur allemand Ludwig van Beethoven, est la troisième de ses neuf symphonies. Elle a été composée en 1803 – 1804 et créée le 7 avril 1805, au Theater an der Wien à Vienne.

La symphonie fut tout d'abord dédiée à Napoléon Bonaparte, mais le compositeur renonce à cette dédicace lorsqu'il apprend que le Premier Consul s'est fait couronner empereur. La symphonie est finalement dédiée à la mémoire « d'un grand homme », bien qu'elle ait été par la suite dédiée au grand mécène du compositeur, le Prince de Lobkowitz.

Cette symphonie est l'une des œuvres les plus populaires de Beethoven. Elle est en outre considérée par certains comme annonciatrice du romantisme musical.

Apprenant la victoire de Vitoria, Beethoven s'empressa de composer un ode à la gloire de Wellington : Welligton sieg. Outre des passages de musiques militaires anglaises, des coups de canon sont mis en avant sur une musique héroïque qui ne pourra que plaire aux joueurs britanniques ! Bruno pourra même suivre la partition, visible sur l'écran !

https://www.youtube.com/watch?v=mczvfBy ... freload=10
BEYER Olivier
 

Retourner vers Histoire Militaire

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron